Une fois mûre, l'herbe est prête à être coupée.

 

 

L'herbe va donc être fauchée. Pour cela, nous utilisons une conditionneuse ce qui nous permet de gagner du temps au niveau du séchage, surtout en première coupe où il y a beaucoup d'herbe et lors de la troisième où le temps est un peu moins favorable.

 Selon les conditions climatiques, nous fanons l'herbe à l'aide d'une pirouette. Ceci a pour but d'éparpiller l'herbe afin de l'aérer, ce qui lui permet ainsi de mieux sécher.

 

Après un jour de séchage, le foin est mis en andain grâce à des rateaux. Le foin séchera encore un jour sous ces conditions et le lendemain les mares seront tournées lorsque l'humidité aura disparu.

L'après midi, si les conditions climatiques continuent de le permettre, le travail pourra se poursuivre et le foin sera emballé à l'aide d'une presse. Au total, le foin est ramassé entre 2 jours et demi et 3 jours.

Comme vous pouvez le constater, les balles que nous réalisons sont de grosses balles rectangulaires dont les dimensions sont les suivantes: 120/70/240. Leur poids moyen tourne aux alentours de 400 kg.

 

Les balles sont ensuite ramassées et mises sur charrettes. Une charrette peu contenir environ 30 balles.

Ces conditions de travail nous permettent de rentrer entre 20 et 30 hectares par jour, ce que nous ne pourrions pas faire avec des petites balles. De plus ce type de balles diminuant les déchets, satisfait non seulement le producteur mais également le consommateur.

Les charrettes sont ensuite amenées au hangar du Mas où elles seront déchargées...

... afin que les balles soient stockées dans les différentes fermes du hangar, constituant des meules de foin.