3. LA PERIODE D'AGNELAGE.

Afin de faire agneler nos brebis dans les meilleures conditions possibles, on désinfecte la bergerie et on aménage les lieux. Des "cas" (compartiment élaboré à l'aide de barrières nommées claides) sont construits en bordure des murs. Dans ces cas seront placées les bessonnières (faisant des jumeaux) et les jeunes mères (planes) qui refusent d'allaiter leurs petits. Le reste de la bergerie est séparé en plusieurs parcs divisés chacun en deux compartiments. Chaque parc va recevoir environ 200 brebis. Par la suite, lorsque les agneaux vont naître, ils seront placés avec leurs mères dans un des compartiments du parc réservé aux mères et leurs petits. On limite le parc à 200 brebis de façon à ce que l'agneau arrive à retrouver plus facilement sa mère. On va donc avoir plusieurs troupeaux de 200 brebis environ.

Il faut compter 5 mois de gestation après lesquels la brebis mettra bas. Ainsi, dès la descente de montagne (octobre), les premières mises bas commencent. Dans la période d'agnelage l'éleveur se retrouve 24 heures sur 24 en train de surveiller ses brebis. Lorsque l'agneau naît, il est ramassé afin de pouvoir lui désinfecter le cordon ombilical à la teinture d'iode, puis il est placé avec sa mère dans le compartiment du parc approprié. Lorsque l'agneau est sec, on attribue à lui et sa mère un numéro que l'on peint sur leur dos à l'aide de fers forgés trempés dans de la peinture rouge.

Toutes les trois semaines, les agneaux sont pesés afin de vérifier leur précocité.

Brebis et agneaux sont lâchés le matin vers 11h lorsque la rosée du matin a disparu des près, dans des parcs électriques installés sur les pâturages de Crau humide. Un complément en foin de Crau est donné au bétail le soir vers 18h lorsqu'il rentre dans la bergerie, bergerie que l'éleveur a pris le temps d'apailler avant d'aller chercher ses brebis.

Vers janvier, l'éleveur commence à remplir les nourrisseurs de grain en vue d'engraisser les agneaux destinés à la vente. Le nourrisseur est placé dans un coin de la bergerie qui est accessible uniquement aux agneaux. En effet une barrière composée de rouleaux espacés de la largeur des agneaux est placée à l'entrée. Ainsi, les brebis ne peuvent pas avoir accés à ce libre service.

Les premiers agneaux sont prêts à la vente un peu avant Pâques.